Maison neuve à
Angoulême (16000) Référence : KE1487517_3

Prix de cette maison

prix 482 500 €

Estimez votre mensualité
  • 7 pièces
  • 5 chambres
  • Surface maison 230 m2

Angoulême : maison T7 à vendre
IDÉALEMENT SITUÉ - MAISON 7 PIÈCES A CONSTRUIRE
À vendre : idéalement située, Bermax Construction Saint-Yrieix-sur-Charente vous présente cette maison de 7 pièces de 232 m² à Angoulême (16000). Elle inclut cinq chambres, une cuisine et deux salles de bains.
Le terrain du bien est de 1 360 m².
La maison se trouve dans un quartier recherché. Des établissements scolaires du primaire et du secondaire sont implantés à proximité. Les nationales N10 et N141 sont accessibles à moins de 4 km.
Elle est proposée à l'achat pour 482 500 .
Contactez Christophe VINET : 06-08-02-38-95 pour toute question sur cette maison, sur les démarches à suivre ou sur les modalités de vente.

Mentions légales

Terrain proposé par un partenaire foncier selon disponibilités et autorisation de publicité au prix de 118 000 €. Hors droit d'enregistrement et frais de notaire. Maison proposée, avec un contrat de construction de maison individuelle, dans le cadre de la loi du 19/12/1990, au prix de 364 500 € (Hors branchements et raccordements, papiers peints, peintures, revêtement de sol dans les chambres, qui sont chiffrés dans les travaux qui restent à charge du client. Tarif modifiable sans préavis). Étiquette énergie : A. Différents modèles disponibles pour ce terrain. Assurances et garanties du constructeur comprises (RC professionnelle, décennale, dommage ouvrage).

Contactez l'agence de Saint-Yrieix-sur-Charente

05 45 95 10 05

    * Champs obligatoires

    Vos informations sont traitées par HEXAOM et transmises à un conseiller commercial qui vous contactera afin de répondre à votre demande. Les plans et images présentés sur notre site sont la propriété d’HEXAOM et ne peuvent pas être reproduits sans son accord. Pour retrouver notre politique de protection des données personnelles et exercer vos droits conformément à la « loi informatique et liberté » cliquez-ici.