Maison neuve à
Surgères (17700) Référence : KE1502234_3

Prix de cette maison

prix 320 000 €

Estimez votre mensualité
  • 5 pièces
  • 3 chambres
  • Surface maison 110 m2

Maison T5 en vente à Surgères
PROCHE CENTRE-VILLE - MAISON 5 PIÈCES A CONSTRUIRE
À vendre : venez découvrir cette maison de 5 pièces de 110 m² à Surgères (17700). Elle est composée de trois chambres, d'une cuisine et de deux salles de bains.
Le terrain du bien est de 369 m².
Il y a des écoles à moins de 10 minutes. Niveau transports en commun, on trouve la gare Surgères à proximité. L'autoroute A837 et la nationale N11 sont accessibles à moins de 19 km. Il y a un bureau de poste et une bibliothèque à proximité du logement. Enfin, un marché anime les environs toutes les semaines.
Elle est proposée à l'achat pour 320 000 .
Contactez Thomas BROTREAUD (tél : 07-72-06-74-23) pour toute information sur cette maison ou sur les démarches à suivre.

Mentions légales

Terrain proposé par un partenaire foncier selon disponibilités et autorisation de publicité au prix de 47 650 €. Hors droit d'enregistrement et frais de notaire. Maison proposée, avec un contrat de construction de maison individuelle, dans le cadre de la loi du 19/12/1990, au prix de 272 350 € (Hors branchements et raccordements, papiers peints, peintures, revêtement de sol dans les chambres, qui sont chiffrés dans les travaux qui restent à charge du client. Tarif modifiable sans préavis). Étiquette énergie : A. Différents modèles disponibles pour ce terrain. Assurances et garanties du constructeur comprises (RC professionnelle, décennale, dommage ouvrage).

Contactez l'agence de Rochefort

05 46 78 21 31

    * Champs obligatoires

    Vos informations sont traitées par HEXAOM et transmises à un conseiller commercial qui vous contactera afin de répondre à votre demande. Les plans et images présentés sur notre site sont la propriété d’HEXAOM et ne peuvent pas être reproduits sans son accord. Pour retrouver notre politique de protection des données personnelles et exercer vos droits conformément à la « loi informatique et liberté » cliquez-ici.